Le blog de la performance publique

Sourçage, open data… : Extraits de la rencontre du 29 novembre

| 0 Commentaires

Lors d’une table ronde animée par des professionnels de l’achat public le 29 novembre dernier, les premières expériences à tirer de l’application de la réforme des marchés publics et leurs impacts sur la professionnalisation du métier d’acheteur public ont été mises en exergue. Sourçage, dématérialisation, modifications du marché en cours d’exécution…

Retrouvez les interventions de nos experts: Azdine Ayad (Directeur de la commande publique de la Ville de Saint Denis), Fabienne Lentin (consultante formatrice en marchés publics), Natacha Sinai-Sinelnikoff (Avocate associée Cabinet VS Associés).

Voici, en vidéo, le debrief de la matinée rien que pour vous !

Un extrait de l’intervention d’Azdine AYAD sur le sourcing:

La notion de sourçage a été introduite dans la nouvelle réglementation des marchés publics (décret du 25 mars 2016). Or, si le sourçage est suffisamment bien appréhendé, il peut se révéler efficace et stratégique sur plusieurs plans:

  • Le développement d’une veille d’informations : il s’agit pour les administrations de développer une veille et une recherche d’informations sur les fournisseurs et produits pouvant les intéresser, ce qui peut faciliter l’échange avec les entreprises ainsi qu’une meilleure compréhension de l’environnement économique concerné. Les entreprises peuvent être amenées à participer à des consultations, à des avis avant le lancement d’un appel d’offres, ce qui peut leur permettre par exemple d’affiner une stratégie commerciale, d’envisager des partenariats, de mieux comprendre les attentes des acheteurs…..
  • Une définition des besoins ciblée qui permet la mise en place d’une procédure d’achat de qualité en évitant par exemple les procédures infructueuses très coûteuses aux acteurs publics comme aux acteurs privés;
  • Une meilleure maîtrise des dépenses publiques;
  • La redéfinition de la fonction d’acheteur, une fonction valorisée et responsabilisée (développement de l’organisation et de la stratégie du service, gestion de projet….). D’ailleurs dans le cadre des achats complexes l’acheteur peut devenir la pierre angulaire de ce type d’achats en assumant le rôle de chef de projet.

Évidemment, le sourçage doit se faire dans le respect du principe d’égalité de traitement des candidats.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.