La portée de la suspension d’un OS dans le cadre d’un marché global et annuel

Dans un arrêt récent en date du 7 juin 2010 n° 316528, Ville de
Marseille c/ SARL Horizons verts 2000, le Conseil d’État apporte des
éléments de réponse sur la portée d’une décision de suspension d’un
ordre de service dans le cadre d’un marché annuel à prix global et
forfaitaire.

En l’espèce, la société Horizons verts
2000 s’est vu attribuer un lot A3 de travaux d’entretien horticole des
groupes scolaires et espaces verts des dixième, onzième et douzième
arrondissements de Marseille. Ce marché a été passé pour une durée d’un
an renouvelable à prix annuel et global du marché avec une facturation
par douzièmes.

La Ville de Marseilles a prescrit au
titulaire une suspension d’un ordre de service pour les mois d’octobre
et novembre 2008. En application de l’article 2.5 du CCAG Travaux du 21
janvier 1976, alors en vigueur, « lorsque l’entrepreneur estime que la
prescription d’un ordre de service appelle des réserves de sa part, il
doit, sous peine de forclusion, les présenter par écrit au maître d’œuvre
dans
un délai de quinze jours ». La société a émis des réserves sur la
suspension du marché en précisant qu’elle réclamera le versement des
prestations pour les deux mois litigieux.

Face à ce refus de la part de la Ville
de Marseille et au bout d’une procédure contentieuse arrivant en
cassation devant elle, la Haute juridiction a estimée que : »l’ordre
donné par la Ville de Marseille à la société de suspendre les travaux
d’entretien pour les mois d’octobre et novembre 1998 était donc sans
incidence sur le prix du marché et sur son droit au paiement d’un
douzième du prix convenu pour les mois d’octobre et de novembre 1998″.
De même, si le CCAP du marché prévoit que l’administration se réserve
la possibilité de diminuer ou d’augmenter dans le cadre des marchés
d’entretien la liste des espaces verts à entretenir sans qu’aucune
réclamation de l’entreprise ne puisse être élevée , « cette clause
autorise la personne publique à faire varier le périmètre d’exécution
du contrat, mais non à en suspendre l’application ; qu’elle est sans
incidence sur le paiement du prix contractuellement prévu ».

Pour prendre connaissance de l’arrêt, veuillez cliquer sur ce lien

<<< revenir page précédente

 


ACP
FORMATION
– 35 rue du louvre- 75002 PARIS
Tél: 01 53.94.74.90 – Fax : 01.53.94.74.91 – acp@acpformation.fr
Visitez notre site Web :
http://www.acpformation.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.