Christian MAUDUIT – Formateur consultant

Christian MauduitLa rédaction d’ACP FORMATION : Quels sont les axes prioritaires pour la mise en œuvre d’une politique d’achat performante ?

Christian MAUDUIT : La politique d’achat doit avant tout être cohérente avec les orientations prises par l’établissement public ou l’entreprise que la fonction achat sert. À titre d’exemple on peut citer la réduction des coûts, bien sûr, mais aussi l’amélioration de la qualité des services rendus aux clients, le respect des engagements en matière de développement durable ou social…

La politique d’achat, pour être pertinente, doit également prendre en compte le contexte du marché fournisseur. La connaissance de ce marché fournisseur pour chaque segment d’achat, instituer en veille permanente, est un atout majeur pour la fonction achat qui saura ainsi déterminer les stratégies efficaces visant à maîtriser les risques et à saisir les opportunités qui s’y présentent.

La rédaction d’ACP FORMATION : Quelles sont les composantes d’une fonction achat « idéale » permettant de tendre vers l’efficience ?

Christian MAUDUIT : Une fonction achat qui apporte une réelle valeur ajoutée à son établissement public ou son entreprise doit développer ses missions dans quatre dimensions :

    1. Technique : pour inciter les utilisateurs et prescripteurs à exprimer leurs besoins en termes de fonctionnalités plutôt qu’en termes de solutions
    2. Commerciale : pour négocier des contrats clairs, complets et équilibrés
    3. Gestion : pour mettre en place un système Assurance Qualité Fournisseur et établir un tableau de bord de pilotage de ses actions
    4. Economique : pour étudier les marchés fournisseurs et maîtriser les coûts et leur évolution

La rédaction d’ACP FORMATION : En tant qu’expert en management achat, pensez-vous que les référentiels existants suffisent ? D’autres actions pourraient-elles compléter ce dispositif ?

Christian MAUDUIT : Certes la mise en œuvre des pratiques et outils suggérés par des référentiels tels que le fascicule de documentation FDX 50-128 (lignes directrices pour le processus achat et approvisionnement) ou NFX50-151 (management par la valeur – expression fonctionnelle du besoin et cahier des charges fonctionnel – exigences pour l’expression et la validation du besoin à satisfaire dans le processus d’acquisition ou d’obtention d’un produit) assure une bonne efficacité de la fonction achat, mais pour en garantir le succès? la fonction achat doit développer des actions afin d’améliorer ses aptitudes et compétences pour :

  • aider et contribuer à la définition des besoins avec les prescripteurs en s’appuyant sur sa connaissance des marchés
  • choisir les solutions que le marché propose en termes de valeur ajoutée pour son établissement public ou son entreprise
  • communiquer en interne comme en externe
Christian MAUDUIT

CQDHA

Coût Qualité Délai acHAts

Conseil Formation Appui terrain Achats et Création de Valeur

e-mail : christian.mauduit@cqdha.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.