Les achats de maintenance du Ministère de la Défense mis à l’amende par la Cour des comptes

À l’heure de la recherche de solutions de réduction des coûts, la Cour des comptes, dans son dernier rapport, a épinglé la mauvaise gestion des achats de maintenance du Ministère de la Défense.

Les achats de maintenance du Ministère de la Défense, d’un montant de plus de 3 Md€ par an, représentent en effet un fort potentiel d’économies en mettant en oeuvre notamment les leviers suivants :

  • la nécessaire professionnalisation des acheteurs des services de maintenance. Les acheteurs en mesure de mener des négociations complexes avec les entreprises-fournisseurs sont insuffisants,
  • l’utilisation des pouvoirs d’enquête sur les coûts de revient des entreprises-fournisseurs. Les prix et marges pratiqués doivent être « raisonnables » au sens de la circulaire du 10 octobre 1969,
  • la participation des services chargés des achats de maintenance à la préparation et à la conclusion des négociations menées en vue de l’acquisition des équipements pour renforcer leurs capacités de négociation. En effet, ils doivent être associés pleinement aux décisions ayant des incidences sur les coûts de possession des matériels.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.